PNC : tout ce que vous devez savoir pour devenir Hôtesse ou Steward (2024)

Sauf lorsque le PNC emprunte un circuit réservé, les passagers peuvent apercevoir les stewards et hôtesses de l’air traverser la salle d’embarquement pour s’engager dans la passerelle menant à l’avion. Avant d’embarquer, le PNC, sous l’autorité du (de la) Chef de cabine (a) a déjà participé à un briefing pré-vol dont les objectifs sont précis (b).

Aussitôt arrivé à bord, le PNC effectue sa visite pré-vol. Elle consiste à vérifier l'armement commercial embarqué : prestations hôtelières, état de la cabine et des toilettes, bon fonctionnement des sièges, etc...

Puis, en respectant une procédure bien définie et rigoureuse, il contrôle la présence et le bon fonctionnement des équipements de secours et effectue les essais de sécurité individuelle et collective (c).

En contact permanent avec le représentant au sol de la compagnie, le PNC prend les décisions relatives aux priorités à l’embarquement : handicapés, enfants voyageant seuls...
Toutes ces opérations étant effectuées, l'embarquement des passagers est déclenché et c’est à ce moment là que vous serez accueilli par le sourire des hôtesses et stewards qui vous indiqueront où se trouve votre siège, vous aideront à ranger vos bagages à mains.

À ce stade, de nombreux problèmes sont à résoudre en temps réel. Ceux concernant l’embarquement proprement dit : erreur dans l’occupation d’un siège, installation d’une passagère accompagnée d’enfants en bas âge, ...; ceux concernant le comportement de certains passagers “difficiles”.

Le travail des PNC se déroule selon une procédure précise

Lorsque la solution ne peut pas être trouvée par le PNC, c’est au Commandant de bord qu’il est fait appel. Deux exemples :

- Avant le décollage, j’ai fait débarquer deux passagers qui - les jambes allongées sur le dossier rabattu du siège devant eux - insultaient l’hôtesse, ainsi que les passagers qui embarquaient.

- L’hôtesse m’ayant informé qu’un passager en première classe avait refusé d’éteindre sa cigarette malgré sa demande, je lui suggérai de dire à ce passager que le Commandant lui demandait de bien vouloir respecter les règles de sécurité et de cesser de fumer.

N’ayant pas obtempéré et tenu des propos très désobligeants, deux policiers prévenus par mes soins, l’accompagnèrent vers la porte de sortie... sous les applaudissem*nts des passagers.

Aussitôt installés dans vos sièges, plusieurs PNC feront simultanément la présentation des consignes de secours. Même si vous êtes un passager habituel du vol qui avez assisté de nombreuses fois à cette présentation de l’utilisation des gilets de sauvetage et masques à oxygène,... restez attentif en regardant les gestes effectués par les PNC.

En effet, lors d’évacuations rapides de l’avion à la suite d’incidents ou d’accidents, il arrive que plusieurs passagers perturbent le déroulement des opérations par méconnaissance ou oubli des consignes de sécurité.

Après le décollage, un ou plusieurs services de prestations seront effectués en fonction de la durée du vol. Le travail des PNC se déroule selon une procédure précise, tout en restant au service des passagers.

Au sujet de son rôle commercial, le PNC reçoit une formation lui permettant d’interpréter des comportements parfois atypiques de passagers, déclenchés par la “peur du vol" et qui touchent un pourcentage élevé d'entre-eux. Il peut alors engager une conversation pour rassurer ou sécuriser.

Le PNC sait aussi que dès le début de son voyage, le passager peut rencontrer une ou plusieurs difficultés de tous ordres (d). Il fera son maximum pour les lui faire oublier.

Combien de fois, dans ma carrière, n’ais-je vu le PNC totalement “retourner” une cabine de passagers mécontents, alors rassurés, réconfortés et promettant, à grand renfort de sourires, de “reprendre” la même compagnie.
En agissant ainsi, ils contribuent à une meilleure image de marque de l'entreprise, donc à la fidélisation de la clientèle.

Mission importante en matière de sécurité

Le passager n’est généralement témoin que du rôle commercial. Or, il convient de montrer l’existence d’un autre rôle, encore plus important, celui concernant le domaine de la sécurité, aussi bien pendant le vol (e) qu’à la suite d’incidents ou accidents se terminant par une procédure d’évacuation rapide des passagers.

Dans tous les exemples connus, les PNC, avec sang-froid, ont strictement appliqué les consignes, ce qui a permis de procéder à l’évacuation de tous les passagers dans les temps prévus - ou parfois en moins de temps que prévu - montrant ainsi leur efficacité dans le déroulement des évacuations de secours.

Les seuls incidents corporels survenus à quelques passagers ont essentiellement été dus au fait qu’ils n’avaient pas respecté les instructions annoncées par le PNC.
Ce professionnalisme du PNC résulte du savoir-faire et de l’expérience acquise au cours de stages extrêmement représentatifs de la réalité.

Je pense, entre autres, à la prouesse que représente pour les jeunes hôtesses l’épreuve consistant à éteindre un feu au bout d’une cabine en la traversant, dans le noir, un masque à oxygène sur le visage, un extincteur dans les mains.

Je ne voudrais pas omettre les situations extrêmement graves - certes plus rares - résultant d’actes de piraterie aérienne. Dans tous les cas connus, le PNC s’est comporté avec courage, abnégation et a toujours refusé de se séparer des passagers. L’occasion est donc propice pour le rappeler.

Piraterie : le PNC s’est comporté avec courage et abnégation

Quelques données complémentaires contribueront à parfaire votre connaissance de ce que sont ces personnels, ou susciteront - pourquoi pas - des vocations éventuelles (f).

Les conditions exigées sont les suivantes : être de nationalité française ou d’un pays de l’Union Européenne ; âgé de 21 à 35 ans ; mesurer entre 1m56 et 1m93 et avoir une acuité visuelle d’au moins 2/10 corrigible à 7/10.

Il faut également posséder un bon niveau d’anglais (g). La connaissance d’une ou plusieurs autres langues est appréciée dans certaines compagnies. Bien sûr, un des critères retenu est une bonne présentation.

Avant de s’engager dans une formation, il est fortement recommandé au candidat de vérifier qu’il satisfait aux critères de présélection médicaux (h).
Après la formation théorique (i) et pratique (j) reçue, il faut effectuer un stage de soixante heures dans une compagnie aérienne avant d’obtenir le “Certificat de Sécurité Sauvetage” (k) diplôme national délivré par la DGAC (l), sans lequel il est impossible d’exercer dans une compagnie aérienne française.

Une fois embauché, le PNC reçoit une formation théorique et pratique de spécialisation sur un type avion particulier (on dit couramment “une qualif”), à l’issue de laquelle il lui est délivré une “attestation d'aptitude professionnelle”, renouvelable tous les 15 mois, après un stage de maintien des compétences.

Le rideau ayant été entr’ouvert sur le rôle commercial et sécuritaire des hôtesses et stewards, vous porterez un oeil différent sur eux, convaincus qu’il s’agit d’une profession dont les lettres de noblesse ont été écrites au fil des ans.

PNC : tout ce que vous devez savoir pour devenir Hôtesse ou Steward (2024)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Dong Thiel

Last Updated:

Views: 5303

Rating: 4.9 / 5 (79 voted)

Reviews: 86% of readers found this page helpful

Author information

Name: Dong Thiel

Birthday: 2001-07-14

Address: 2865 Kasha Unions, West Corrinne, AK 05708-1071

Phone: +3512198379449

Job: Design Planner

Hobby: Graffiti, Foreign language learning, Gambling, Metalworking, Rowing, Sculling, Sewing

Introduction: My name is Dong Thiel, I am a brainy, happy, tasty, lively, splendid, talented, cooperative person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.